Activités et colloques

Création de l’Institut africain de géopolitique

L’Observatoire d’études géopolitiques de Paris et le Centre d’études diplomatiques et stratégiques de Dakar ont annoncé lors d’une conférence de presse à Dakar, le 16 Octobre, la création d’un Institut africain de géopolitique.
Cet institut est dirigé par Babacar Diallo directeur du CEDS Dakar et Charles Saint-Prot qui assume la fonction de doyen. Le bureau rassemble des universitaires et des experts africains (Bénin, Côte d’Ivoire, Maroc, Sénégal, etc.) et français dont l’universitaire Christophe Boutin qui est directeur des études. Les présidents de la République de Côte d’Ivoire et du Sénégal sont les présidents du comité d’honneur.

L’Institut africain de géopolitique est une organisation non-gouvernementale internationale dont le siège central est à Dakar (Sénégal). Il dispose de bureaux à Abidjan, Paris et Rabat. 
L’Institut a pour mission de contribuer à la promotion et au rayonnement de la recherche scientifique dans les différents domaines de la géopolitique africaine. Il poursuit ses objectifs notamment grâce à l’organisation de colloques, de conférences, de tables rondes, de prestations intellectuelles, de cours, de formations et par la création et la diffusion de supports écrits ou audiovisuels. 

L’Institut met en place des programmes adaptés, au profit des décideurs privés ou publics, en particulier ceux qui ont en charge la gouvernance politique, économique, diplomatique et sécuritaire. Il va également créer un master spécialisé et une école doctorale de façon à encourager les études universitaires de géopolitique.
Site internet : www.iageo.org

 

Appel de Paris

Réunis à Paris, au Sénat de la République française, les participants au Colloque international sur « Le dialogue euro-méditerranéen au féminin », organisé le 7 octobre 2014 par l’Association des Femmes Arabes de la Presse et de la Communication (AFACOM) et l’Organisation islamique pour l’éducation, la science et la Culture (ISESCO), avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), du Centre Nord Sud du Conseil de l’Europe et de l’Observatoire d’études géopolitiques de Paris (OEG), ont décidé de lancer l’appel de Paris : 

Cliquez ici 

Signature du livre du Dr el Suwaidi: "Prospects for the American Age: Sovereignty and Influence in the New World Order"

L'Observatoire d'Etudes Geopolitiques (OEG) et le Centre Maurice Hauriou de l'Université Paris Descartes-Sorbonne Paris Cité ont reçu le Docteur Jamal El Suwaidi, Directeur Général du Centre d'Etudes et de Recherches Stratégiques de Emirats Arabes Unis (ECSSR), le 20 mai au siège de l'OEG à Paris.

Charles Saint-Prot, Directeur de l'OEG, a salué le Docteur El Suwaidi  comme l'un des plus remarquables chercheurs arabes contemporains, et il a insisté sur le grand intérêt de ses travaux de recherche. Saint-Prot a également rendu hommage à la grande qualité des activités de l'ECSSR, l'un des grands centres de recherches stratégiques au niveau mondial. Pour sa part, le Docteur El Suwaidi a réaffirmé son intention de développer les relations avec l'OEG. 

Après une réunion de travail avec les universitaires et chercheurs membres du comité scientifique de l'OEG, une séance de signature du récet livre du Docteur El Suwaidi : "Prospects for the American Age : Sovereignty and Influence in the New World Age", a été organisée en présence d'une nombreuse assistance d'universitaires, de chercheurs, de hauts fonctionnaires civils et militaires et d'étudiants.

Retrouvez le résumé de l'ouvrage en cliquant ici 

 

Appel de Dakar pour un règlement du conflit sur le Sahara marocain (17 avril 2014)

Le 17 avril 2014, à Dakar, CEDS-Dakar  a organisé avec l’Observatoire d’études géopolitiques de Paris une rencontre sur le thème « Contre-terrorisme, droits de l’homme et sécurité : analyse de la crise dans la bande sahélo-saharienne de Tindouf au Nord-Mali », avec Charles Saint-Prot, directeur de l’OEG, Babacar Diallo, directeur général du CEDS-Dakar et le chercheur sénégalais Abdou Latif Aidara. A l’issue de la rencontre, les participants ont adopté le texte de l’Appel de Dakar pour un règlement du conflit sur le Sahara marocain.

Cliquez ici pour lire le texte 

Pages