Analyses : Religions - Islam

Islam et démocratie

Par Charles Saint-Prot

Les agitations rassemblées sous le slogan fourre-tout de « printemps arabe » et la montée en puissance de courants religieux qui avaient été muselés par les régimes qui ont été renversés  en 2011, ont nourri bien des fantasmes sur le risque d’un prétendu « hiver islamique » prédit à satiété par ceux qui, en Occident, pensent que la seule alternative serait une occidentalisation à marche forcée ou l’intégrisme. Donc il n’y aurait aucune place à un courant original modéré ayant une vision progressiste de l’islam. C’est faire peu de cas du fait que l’islam porte en lui les ferments réformistes lui permettant de faire face aux défis du monde moderne et de construire un système démocratique adapté aux sociétés concernées et respectueux de leurs valeurs fondamentales.

 Télécharger l'article