Culture et nation

Par Charles Saint-Prot

En juin 2013, le gouvernement de la France a accepté que l'Union européenne engage des négociations en vue d’un traité de libre-échange avec les Etats-Unis, après avoir obtenu l'assurance que l’exception culturelle ne serait pas menacée par ces futurs accords. La culture est en effet l’un des ultimes vestiges d’une souveraineté nationale bien mis à mal par les renoncements successifs au profit d’une eurocratie tout aussi activiste qu’inefficace.