L'exception marocaine

Par Charles Saint-Prot et Philippe Rouvillois

Deux ans après les débuts des événements qualifiés de « printemps arabe », alors que la situation est souvent chaotique dans les pays concernés et que l’Algérie reste bloquée dans un immobilisme inquiétant, la notion d’ « exception marocaine » s’impose comme une évidence.
 
C’est donc aux caractéristiques, mais aussi aux racines et aux promesses de cette « exception marocaine » que s’intéressent dans cet ouvrage une quinzaine d’universitaires et d’observateurs, juristes, historiens, économistes ou sociologues, à un moment où l’actualité politique rend une telle réflexion particulièrement urgente.