nation

La nation condition nécessaire du dialogue des civilisations

Par Christophe Boutin (mai 2015) 

Le Néerlandais Thierry Baudet s’attaque dans un livre récent, « Indispensables frontières »* aux institutions supranationales européennes, politiques ou juridiques, qui élargissent sans cesse leurs compétences au détriment de la souveraineté des États signataires des traités. La logique de Jean Monnet fonctionne en effet à plein, entravant peuples et individus dans cette multiplication de règlementations dans laquelle Alexis de Tocqueville voyait un exemple du totalitarisme démocratique. Une monnaie unique, qui implique donc un contrôle budgétaire central ; l’abolition des frontières internes, qui implique elle une politique unique de l'immigration et du droit d'asile, des organes de surveillance et des fichiers européens. L’État fédéral, rejeté par les populations européennes, est inéluctablement au bout de la route.