tindouf

Situation dans la région de Tindouf

par Charles Saint-Prot (novembre - décembre 2011)

L'enlèvement de deux volontaires humanitaires espagnols et d'une Italienne près de Tindouf, le dimanche 23 octobre 2011, démontre que l'Algérie et le Polisario se sont pas en mesure d'assurer la sécurité des personnes des camps de Tindouf. 
 
Par ailleurs, à la suite de cette prise d'otages, les Nations unies ont décrété un blocus sécuritaire autour de Tindouf en relevant le niveau d'alerte et en décidant la suspension de toutes les patrouilles de nuit et activités de la MINURSO qui devra observer un couvre-feu « strict du crépuscule à l'aube ». 

Pages