Valéry Giscard d’Estaing faisait rayonner la France

Par Charles Saint Prot 

Je laisserai à d’autres le soin d’évoquer le réformateur qui à son départ de la présidence de la république laissa un budget équilibré, et, comme aimait le souligner Raymond Barre, admirable Premier ministre du président Giscard d’Estaing, « sans aucun déficit et avec un taux de croissance moyen de près d’environ 4% », pour évoquer le dirigeant qui se montra clairvoyant - et souvent courageux - sur le plan géopolitique.

Lire l'article